Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

grospeintre.over-blog.com

grospeintre.over-blog.com

Un Peu De Tout, Beaucoup De Rien


PAINT IT BLACK (and white...)

Publié par MecRéant sur 13 Septembre 2014, 21:03pm

Catégories : #peinture, #Pas à Pas, #Gon

Bien le bonjour tout le monde !

Aujourd'hui nous allons parler d'une pièce un peu particulière, j'ai nommé GON, sculptée par Arnaud Bellier.

Afin de nous mettre dans l'ambiance, voici un petit fond sonore:

Pourquoi ce morceau de musique ?

Déjà parce que j'adore Kodo et ensuite parce que l'inspiration concernant cette pièce m'est venue en écoutant ce morceau dans ma voiture au retour du travail un soir de Juillet.

Tout a commencé lorsque le thème du dernier challenge minicréateurs est tombé: le Japon.

Ayant lu quelques mangas, et adorant ce pays (que je n'ai pas encore visité, un jour peut-être...), je me voyais mal ne pas participer. Oui mais voilà, avec quelle pièce ?

Un mécha ? un Samouraï ? Un Shinobi ? Mouais, bof, pas trop motivé là.

En y réfléchissant, j'avais bien reçu une pièce que j'avais mise de côté car je bossais déjà sur un bonhomme.

J'ai finalement fait un truc que je déteste faire: laisser un projet en plan pour bosser sur un autre.

Donc voilà de quoi nous partons:

PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)

Une super pièce sculptée de main de maître par Arnaud "stranger" Bellier. Ok, j'ai ma pièce mais voilà, Gon est un personnage de manga qui peut ressembler à ça:

PAINT IT BLACK (and white...)

ou à ça:

PAINT IT BLACK (and white...)

Bien que n'ayant lu aucun volume du manga, je me rappelle avoir ressenti une certaine curiosité, teintée de fascination, pour ce petit dinosaure/dragon lorsque j'avais lu un article à son sujet dans le magazine Kaméha (dans les années 90 et oui ça nous rajeunit pas tout ça !)

Pensez donc, l'auteur avait réussi à faire une série entière de mangas sans utiliser une seule onomatopée ni une seule bulle, fait rarissime dans la BD.

Je me suis donc dit que si je voulais rester dans le personnage, il allait falloir rester dans le même état d'esprit, à savoir travailler au plus simple.

Seulement voilà, n'est pas Masashi Tanaka qui veut.

Tant pis, on se lance tout de même dans l'aventure, on verra bien !

J'ai donc décidé de ne peindre cette pièce qu'en utilisant 3 pots de peinture et quelques pinceaux.

Voici donc une petite photo d'illustration de mon plan de travail en pleine effervescence nocturne (plan de travail de vacances, il y a donc moins de bordel que d'habitude...)

PAINT IT BLACK (and white...)

Nous avons donc:

Un pot de noir (Chaos Black Games Workshop)

Un pot de blanc (White Scar Games Workshop)

Un pot d'encre noire (Badab Black Games Workshop)

Avant d'entrer un peu dans le vif du sujet, voilà ce que donne la pièce une fois terminée:

PAINT IT BLACK (and white...)

Pour d'autres images, vous pouvez aller zieuter par là:

et là:

Voici comment j'ai procédé:

On commence par une sous couche blanche:

PAINT IT BLACK (and white...)

Ensuite on passe une couche d'encre noire non diluée sur toute la bestiole et on travaille les zones lisses comme d'habitude avec une lumière zénithale, tout en lissant les dégradés à l'aide d'encre noire plus ou moins diluée.

J'ai procédé ainsi pour les griffes, les plaques du ventre, les yeux, les dents, la langue..

On commence ensuite à réaliser des brossages à sec de haut en bas de manière à donner une lumière zénithale également. Plus on va vers le haut de la pièce plus on intègre de blanc dans notre mélange.

Compte tenu de leur nombre, je n'ai pas réussi à peindre les écailles unes à unes, j'ai préféré opter pour un brossage de manière à donner un aspect crayonné.

Une fois cette étape réalisée vous obtiendrez, dans le meilleur des cas, un résultats dégueulasse... Pas de panique, il ne vous restera qu'à redéfinir le contour des écailles à l'aide de votre encre noire (non diluée) et d'un pinceau fin.

Pensez également à n'éclaircir que les parties supérieures de la figurine. Vous pourrez même repasser plusieurs couches d'encre sur les parties non exposées à la lumière pour renforcer cet aspect graphique.

Il va falloir être patient car plusieurs répétitions de ces étapes vont être nécessaires pour obtenir un résultat convaincant, le temps de séchage de l'encre pouvant être long également.

Voici une photo du début du travail sur cette pièce (les brossages/encrages de la tête sont entamés):

PAINT IT BLACK (and white...)

Et voici maintenant la patte arrière droite qui a subi le même traitement:

PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)

Attention, il vous faudra parfois jouer du pinceau pour bien définir certaines zones et répartie harmonieusement la lumière sur votre pièce. Les écailles sont organisée en alvéoles semblables à celles des abeilles, une écaille trop claire ou trop foncée par rapport a ses voisines donnera un aspect étrange. C'est à vous de tester où doit commencer une zone claire et une zone foncée. Un dégradé convaincant se jouera à une demi écaille près.

Une fois la patte terminée, j'ai continué sur toute la bestiole:

PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)

La crête dorsale a été retouchée depuis ces photos pour atténuer le côté trop contrasté visible sur la photo de dos.

J'ai également peint le dessous de la patte arrière droite comme si notre Gon avait des coussinets (comme les chats quoi !)

Il faudra malgré tout être vigilant quant au placement de la lumière sur cette pièce en fonction des zones que vous travailler. Elles ne doivent pas toutes être éclairées de la même manière: certaines sont convexes, d'autres concaves mais toutes recouvertes d'écailles. Un vrai challenge au début mais c'est assez sympa à faire en définitive.

Maintenant que Gon est terminé, il faut le mettre en situation. Il court, ok mais après quoi ou qui ?

J'ai opté pour un papillon, pourquoi, je ne sais pas, mais ça me semblait le plus approprié.

J'ai cherché des images de papillon sur internet et j'ai dessiné une forme sur de la carte plastique qui ressemblait vaguement à celles trouvées sur le web et j'ai découpé le tout. Comment le faire voler ensuite ?

Puisque nous sommes dans un manga, le mouvement est souvent représenté par des pointillés, j'ai donc opté pour un fil de fer fin (tordu en l'enroulant autour d'un pinceau) qui soutiendrait la bestiole tout en représentant son vol anarchique...

Bon c'est sympa comme idée mais un essai était indispensable. j'ai donc fait un test de socle après avoir recouvert le socle de milliput et l'avoir sculpté puis laissé sécher une nuit entière.

Voici ce que mon 1er test donnait:

PAINT IT BLACK (and white...)

Comme vous pouvez le constater, ça a un peu changé par la suite...

J'ai modifié le tout en créant un petit arbre à la place des joncs en photodécoupe en me servant de branches de bonsai de feuilles de fougères en photodécoupe et en collant quelques billes du contenu d'un filtre de carafe filtrante pour représenter des fruits ou des fleurs au centre des feuilles.

J'ai ensuite entamé la peinture du tout et aussi du papillon:

PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)

Le papillon, bien que petit, a été assez simple à faire, je me suis laissé guider sans avoir trop de modèle en tête. Je l'ai fixé sur un socle avec de la patafix avant de peindre aussi le verso, une fois le recto sec.

J'ai ensuite fait un mix de techniques différentes pour le socle mais j'ai limité le brossage au sol et j'ai peint et éclairci le reste (arbre et rocher) afin que le tout reste lisible.

J'ai également peint les ombres sur le socle afin de rester dans le côté graphique, tout en les dégradant un peu...

Il ne restait plus qu'à peindre le tour du socle en noir et à coller le tout sur un socle en plexiglass.

Voici ce que ça donne (photos un peu pourries mais qui permettent d'avoir une bonne vue d'ensemble du truc).

PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)
PAINT IT BLACK (and white...)

Et voilà, cette pièce est maintenant terminée, il ne reste plus qu'à passer à une autre, ou du moins reprendre celle qui est toujours en cours, j'ai nommé Jack (j'ai entamé la peau depuis):

PAINT IT BLACK (and white...)

Et pour rester sur le Japon, je ne peux que vous conseiller de vous mettre ça entre les oreilles:

A bientôt messieurs dames !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents